Chercher la personne avec qui s’associer c’est un peu comme chercher l’âme soeur : même si on n’est pas sûr·e de la trouver, on ne peut s’empêcher d’y croire tant l’idée de construire un projet avec elle rend tout feu tout flammes. Retour sur l’histoire de deux associées dont les chemins se sont croisés par chez nous. 

Leurs vies sont si différentes qu’il paraissait impossible qu’elles se rejoignent un jour. Pourtant il a suffi d’un confinement et d’une idée similaire pour les réunir autour d’un même projet. Tamsin, 25 ans, et Arelys, 35 ans, se sont rencontrées lors d’un sprint en octobre 2021. Et dès janvier 2022 elles cofondaient Click&Couture, un service de retoucherie à domicile à petits prix. 

Arelys est mère de deux petites filles et travaille en tant que professeure en langues étrangères quand elle commence à s’intéresser à la couture. En plus d’apprécier l’activité, elle y voit un moyen de surcycler; et donc de lutter contre l’indécence du gaspillage vestimentaire de notre siècle. Pour te donner un ordre d’idée, 80% des vêtements – même ceux en bon état – finissent leur vie avec les ordures ménagères. Plutôt fashion saver que fashion victime dans l’âme, Arelys profite du confinement pour suivre des formations en couture et réfléchir à un projet d’upcycling.

De son côté, Tamsin est assistante de recherche en cancer quand elle commence à imaginer son nouveau projet. Alors que la crise sanitaire chamboule sa quête de sens au travail, elle s’attarde un jour sur une pile de vêtements qui dort dans un coin de sa chambre depuis plusieurs mois ; et c’est le déclic. Ces vêtements, c’étaient ceux qu’elle trouvait en friperie mais qui n’étaient pas à sa taille – elle les a tous achetés en se disant qu’elle les retoucherait plus tard. Tu sais, ce “plus tard” qui se transforme en “jamais.” Elle s’est donc laissée à imaginer la solution à son propre problème : un service de retouche accessible financièrement et rapidement. 

Au bon endroit, au bon moment. 

Pendant un sprint cible, notre programme d’accompagnement rapide pour les jeunes projets à impact, les deux femmes se rencontrent. Après quelques ateliers en commun, elles se rendent compte de la similitude de leur projet autant que de leurs différences de caractère : Arelys est introvertie et consciencieuse tandis que Tamsin est extravertie et impulsive. Ça aurait pu les dissuader de collaborer, mais ce sont finalement ces différences qui ont donné sens à leur binôme

“Avoir une équipe fondatrice avec des compétences différentes, ça permet de confronter plusieurs points de vue pour construire le meilleur modèle. (…) Arelys et moi sommes complémentaires. On a des personnalités et des atouts distincts. Ce qui manque à l’une, l’autre l’apporte” nous confie Tamsin.

Il a donc suffi de quelques discussions en visio pour faire naître l’envie de se rencontrer dans la vraie vie et de confronter leurs idées : les deux femmes vivent à Paris, alors pourquoi ne pas poursuivre leur étude terrain toutes les deux ? C’est vrai qu’être solo-entrepreneuse c’est pratique (plus de flexibilité, moins de coûts…) mais un peu de soutien quotidien ça aide quand même pas mal pour avancer sur son projet et rester motivé·e !

Une admiration mutuelle 

Finalement la complémentarité de leurs différences les mènent rapidement à l’évidence : elles sont faites l’une pour l’autre. D’un côté Tamsin respire l’audace et l’ambition de la jeunesse, de l’autre Arelys force le respect par sa polyvalence et sa capacité d’adaptation “Moi, je suis jeune, sans responsabilité familiale. Ça rend le choix beaucoup plus facile. Tandis qu’Arelys a quitté son boulot alors qu’elle a deux petites filles. Et avant ça, elle a aussi quitté son pays pour venir s’installer en France, ne connaissant presque personne et devant apprendre la langue. Franchement elle m’impressionne tous les jours, et je suis tellement inspirée par son courage et son optimisme débordant – ça me permet d’aller de l’avant et de redoubler d’efforts quand le moral est au plus bas.” avoue Tamsin.

Tout comme les opposés s’attirent, ici ils renforcent l’estime qu’elles se portent, et les poussent à se challenger pour être à la hauteur l’une pour l’autre. Elles ont d’ailleurs participé au Weekend des Grandes Écoles au Féminin en mai 2022 et ont reçu le vote du public et le prix Impact. Aujourd’hui les deux entrepreneuses ont validé leur service auprès de leurs premiers clients et ont lancé leur site web. 7 mois à peine après leur rencontre, leur projet est lancé ! Comme quoi, quand on est bien accompagné·e, on va autant plus vite que l’on va loin.

Et toi ? Tu n’as pas encore trouvé la personne avec qui construire le projet de ton coeur ?

Peut-être que vous avez des années d’écart ou êtes sur différents territoires ? Peut-être qu’elle aussi attend que tu viennes la rencontrer lors d’un sprint ? 

Découvrir

À lire aussi