Après avoir donné des centaines d’heures de cours particuliers, créé sa chaîne Youtube de leçons de maths, Théo Godart a lancé il y a 18 mois NovelClass, des cours et une communauté en ligne et sur TikTok pour permettre aux 15-18 ans de gagner en confiance et gratter quelques points supplémentaires au bac. 

Rappelez-vous des années lycée. C’était le temps des soirées vodka-pamplemousse, de Mathilde et ses longs cheveux roux toujours au premier rang, de ce bachotage à l’arrache, des discussions interminables après le cours de philo, de Basile qui avait toujours des fiches impeccables et de ce 3/20 en SVT en génétique à deux mois de la première épreuve du bac. C’était sur quoi déjà ? Ah oui les drosophiles, ces petites mouches de trois millimètres, stars de la science. Si seulement il y avait eu Alex pour vous expliquer…

Alex, c’est l’un des 8 profs de Novel Class qui résume en vidéo de façon ultra pédagogique les cours de SVT au lycée. Comme ça à l’écran, il ressemble pas mal au pote de ton grand frère et comprend exactement ce dont tu as besoin. « Il y a 50% de chance que ton établissement choisisse ce sujet le jour du bac, » explique-t-il en préalable des cours qui te préparent aux ECE (Évaluation des Compétences Expérimentales pour ceux qui auraient raté la réforme 2021). Ça tu avais hyper envie de le savoir parce que 50%, ça veut dire que ça vaut largement le coup de s’y coller. En 9 minutes chrono, Alex t’explique exactement comment ça va se passer. Le type de documents que tu vas avoir le jour J, ordi ou pas ordi, planche avec les bestioles en question ou non, loupe binoculaire ou logiciel. Tout ça est hyper rassurant. Il t’explique ensuite les différentes étapes par lesquelles passer pour trouver le gène de la couleur noire des mouches. Ça devient presque un espace game, tu te prends au jeu. Alex est clair, net et précis, straight to the point comme on dit en cours d’anglais. Si tu as bien pigé, tu valides la leçon et tu pourras t’atteler au diabète en 5 min 58 une prochaine fois.

 « Lorsque j’étais en école d’ingénieur, je donnais beaucoup de cours particuliers, explique Théo Godart à l’origine de toute cette belle machine en ligne. Le courant passait super bien avec mes élèves, j’avais plus une attitude de coaching que de cours. Souvent, ils me disaient : tu devrais faire des vidéos sur Youtube comme Yvan Monka star des maths. Un jour je me suis lancé, j’ai pris mon téléphone, j’ai commencé à me filmer, à gagner des abonnés et voilà NovelClass est né. »

Provoquer le déclic

Pour imaginer le contenu de son site qui accompagne les élèves de la 3e à la terminale sur les matières scientifiques, le bac français et le grand oral, Théo puise dans ce qui l’a fait personnellement progresser. « Plusieurs fois, j’ai eu des déclics avec des profs parce qu’ils avaient cette petite étincelle en eux, une vraie envie de transmettre et d’être efficaces dans leur pédagogie. Ils n’y allaient pas par quatre chemins et entraient directement dans le sujet. » C’est dans cet esprit que Théo a imaginé des vidéos express en 2 minutes sur certains sujets. « Ce sont celles qui fonctionnent le mieux, certaines cumulent 200 000 vues. Le fait de comprendre vite et de passer rapidement aux exercices est important pour les élèves. » 

Sur le site qui compte aujourd’hui 411 vidéos gratuites et le double pour les abonnés. Les vidéos interactives, une technologie unique en France développée par Alexandre Peyron, l’associé de Théo, cartonnent. Les élèves font les exercices en direct avec le prof et, selon leurs résultats, avancent plus ou moins vite dans le contenu proposé. Lorsque la réponse est fausse, le prof donne la bonne réponse avec le sourire, ce qui change des cours dominicaux en famille où ton père partait systématiquement en vrille en moins de 4 minutes (ah bon on ne t’a jamais traité d’imbécile ?). « Chez NovelClass, je choisis des profs auxquels les élèves peuvent facilement s’identifier, raconte Théo. Ils sont jeunes, ressemblent à des étudiants. Je fouille dans les fins fonds d’internet pour trouver ces talents. C’est important de donner ce côté grande sœur ou grand frère aux élèves. »

L’idée est aussi de booster le moral des troupes, d’éviter le décrochage scientifique et les formules du genre : de toute façon, je suis nul en maths. « Il faut recaptiver les élèves à faire des maths pour leur faire comprendre que c’est un outil essentiel pour appréhender les notions scientifiques. Le décrochage amène le décrochage. » Pour ce faire, en bas à droite de l’écran un onglet “Motive-moi” invite les élèves à cliquer. On se retrouve avec un coach pour s’accrocher et remonter la pente. Il parle comme un pote à qui tu aurais dit “ balek, j’en peux plus, j’arrête tout”. « Je te comprends tellement, combien de fois j’ai eu envie d’arrêter mes études (…) Tu sais ce qui m’a fait tenir, c’est le pourquoi, pourquoi je fais des études (…) J’ai eu des moments de doutes, j’ai persévéré, j’ai bossé à fond (…) J’ai toujours été un élève moyen (…) Je me rappelle ce moment où j’ai validé ma première année, j’étais fier, j’étais heureux, je veux qu’il t’arrive la même chose. » Bref, au moment où tu t’avisais à faire l’impasse sur la dilatation thermique, tu t’y remets illico.

Coopération et bon esprit

L’entraide est d’ailleurs sans doute ce qui caractérise le mieux NovelClass. Un système d’échanges de fiches permet aux élèves de faire passer leurs résumés de cours (un peu comme celles de Basile). Un forum ouvre plein de sujets de discussions, d’échanges de bons plans, de réassurance collective avec 1500 jeunes qui discutent quotidiennement sur des canaux identifiés. « Yo les gars qlq aurait des fiches de révision sur la photosynthèse et l’énergie solaire merci (1ereG), » demande SuncedFC. « Oui moi, » répond R1 qui va les lui envoyer dans la foulée. À terme, NovelClass réfléchit à un système de récompenses pour les personnes les plus coopérantes. « L’idée c’est que plus tu contribues, plus tu gagnes des points et des cadeaux, rappelle Théo, un peu comme les gommettes en primaire mais en plus motivant pour les lycéens. »

Théo adore voir les élèves discuter sur son forum, cette communauté qui s’entraide sans se prendre la tête. Mais ce qu’il préfère par-dessus tout c’est quand un jeune lui envoie la photo de sa copie avec un 17 et un “merci NovelClass”. « Tu te rends compte des effets concrets de ce que tu apportes. Le jour où je recevrais ce genre de messages tous les jours, je serais vraiment comblé. » Vu que NovelClass aujourd’hui composé de trois personnes vient d’intégrer l’accélérateur Passerelles opéré par makesense pour passer à la vitesse supérieure, on ne serait pas surpris que ce soit pour cette année. Prêt pour la mention très bien Théo ?

À lire aussi