En ces temps de remise en question de nos systèmes, nous sommes persuadés à makesense qu’il est primordial de décloisonner les champs et de renforcer les collaborations startups / grands groupes. Les entrepreneurs sociaux pourront ainsi se déployer plus rapidement, et les grandes organisations pourront se transformer vers des modèles plus résilients.

Pourquoi il devient urgent d’accélérer les collaborations ?

Nous le savons, les enjeux dans le monde deviennent de plus en plus complexes et évoluent rapidement : migrations de masse, réchauffement climatique, inégalités … La crise actuelle remet une nouvelle fois en perspective tous ces problèmes que nous connaissons pourtant bien. Il devient urgent d’agir, et surtout d’agir ensemble pour s’adapter rapidement à ces évolutions permanentes. 

Entrepreneurs et grandes organisations ont des atouts et ressources complémentaires pour résoudre ces enjeux :

• les entrepreneurs sociaux apportent créativité, engagement, agilité, et connaissance des problématiques du terrain. Ils savent lever les freins là où les institutions classiques ne réussissent pas, à travers des solutions innovantes co-construites avec les bénéficiaires. 

• les grandes organisations détiennent l’expérience, la plupart des marchés, des clients fidélisés et de nombreuses ressources à la fois financière et surtout humaine.  

C’est pour ces raisons que chez makesense nous poussons nos entrepreneurs sociaux et partenaires à co-développer des nouvelles solutions ! 

Comment les collaborations permettent-elles de transformer les grands groupes ?

Niveau 1 – Elles transforment la culture interne avec plus d’engagement des collaborateurs et le renforcement de l’innovation  

Les collaborations avec des entrepreneurs sociaux permettent d’insuffler un esprit plus agile dans les organisations, d’adapter les process lourds et de donner plus de sens aux collaborateurs. Nous collaborons par exemple avec SAP depuis 6 ans à travers du mécénat de compétences pour nos entrepreneurs sociaux. L’impact interne est impressionnant avec 86% des mentors qui déclarent être plus heureux au travail, 69% qui estiment sortir plus facilement de leur zone de confort et 53% des femmes mentors qui considèrent que ce programme les aide à mieux exprimer leurs opinions ! (Source – Etude d’impact 2019 Improve et Rexel). Cela a même donné lieu à des POC entre SAP et certaines startups comme MyGreenGo qui a été mis en place dans leur cantine pour réduire les déchets. 


Niveau 2 – Elles génèrent de l’impact social et environnemental à tous les niveaux de la chaîne de valeur et diminuent les externalités négatives

Les entrepreneurs sociaux expérimentent au quotidien les problèmes sociaux et environnementaux, qui de mieux placer pour vous aider pour limiter voire stopper vos externalités négatives, et accélérer les positives ?  

Et cela passe par dans tous les domaines de l’entreprise :  : 

La logistique et le transport qui sont la première source de gaz à effet de serre en utilisant les mobilité durables ou douces. en limitant les délocalisations, en passant par des structures d’insertion … Par exemple, l’entreprise de transport XPO Logistics a créé avec ARES une joint venture sociale Log’ins pour inventer la logistique solidaire et durable (plus d’info ici)

La sécurité et la santé de vos collaborateurs : en améliorant leurs conditions de travail, leurs équipements, l’hygiène au travail… C’est dans cette optique que Bouygues Construction a collaboré avec K-Ryole pour adapter leurs remorques de vélo intelligentes aux conditions de chantier. Cela a permis de réduire la pollution liée aux trajets sur chantier tout en améliorant les équipements des salariés (Plus d’info ici).

Les consommables et les achats responsables : en travaillant avec des fournisseurs durables et responsables pour tous vos achats clés (énergie, alimentation dans les cantines, matières premières des produits vendus, gestion des déchets…). C’est dans ce cadre que nous accompagnons Perrier à travailler avec des entrepreneurs sociaux pour innover et baisser leur utilisation du plastique (Plus d’info ici).

La gouvernance : en accélérant la mixité et la diversité dans les équipes (notamment tech), en favorisant la prise de décision à tous les niveaux … Des entreprises sociales comme Equally Work ou 50inTech collaborent avec des groupes comme AXA, Société Générale ou encore Microsoft pour amener à des résultats concrets en termes de mixité dans le secteur de la tech. 

Niveau 3 – Pour les plus ambitieux, elles  permettent de transformer en profondeur votre modèle vers plus de résilience et d’impact 

Les entrepreneurs sociaux permettent de se repenser entièrement pour co-créer des nouveaux modèles vertueux, des produits et services accessibles à toutes et à tous. Ils détectent et testent à petite échelle de nouveaux marchés, des nouveaux modes de productions / consommations ou encore des besoins de bénéficiaires auxquelles les grandes organisations ne savaient pas encore faire face. 

Par exemple, SFR et Emmaüs travaillent ensemble depuis 2010 pour développer  une solution permettant répondre durablement aux difficultés des populations en situation de fragilité économique. L’objectif pour les 2 partenaires est de proposer une offre mobile adaptée aux contraintes des personnes fragiles. Ce partenariat a donné naissance à Emmaüs Connect qui adresse aujourd’hui plus de 30 000 personnes, et SFR est toujours engagé à travers du mécénat financier, en nature et en compétences. Un autre exemple phare est celui de Danone qui a collaboré avec Grameen Bank (une initiative du prix Nobel de la paix Yunus) pour développer une ligne de produits de premières nécessité adaptés aux besoins et aux contraintes économiques des personnes vivant avec moins de 1$ par jour. Cela a permis de lutter contre la malnutrition en Inde en donnant accès à des produits sains avec une haute valeur calorifiques et à prix très faible.

On le voit, les entreprises sociales sont des actrices clés du renouveau des modèles économiques que les crises actuelles rendent chaque jour plus urgent. Elles savent combiner l’intérêt général de la sphère publique et l’efficacité de la sphère économique. Alors que sur de nombreux sujets nous avons le sentiment d’être face à des murs : chômage, délocalisation des activités, réchauffement climatique… les entrepreneurs sociaux innovent et relèvent ces défis !

Pour aller plus loin et avoir plus d’informations sur ces collaborations, n’hésitez pas à nous contacter.