L’évitement du gaspillage alimentaire : on en parle ?

On parle souvent du gaspillage alimentaire et de son impact sur l’environnement. Aujourd’hui, j’aimerais parler de l’évitement du gaspillage alimentaire et ce que ça veut dire pour un.e étudiant.e occupé.e ou un.e jeune professionnel.le.

J’ai travaillé les 2 dernières années tout en jonglant mon emploi du temps d’étudiant et la charge de travail qui va avec. Croyez moi quand je dis que je comprends. Pas de jugement pour le moment où manger du fromage sur un toast était le repas le plus luxueux qui pouvait être.

Mais vraiment, avec quelques nouvelles habitudes, nous pouvons améliorer notre nutrition, varier nos repas et gaspiller moins ! C’est une solution gagnante pour nous et la planète. Qu’est-ce qu’il y a à ne pas aimer ?

Voilà ce qui a fonctionné pour moi et ce que cela a voulu dire pour mon style de vie.

Planification des repas

Je pense que la clé est un planning de repas flexibles.

Au plus fort de mes périodes d’organisation, j’allais à un marché fermier le dimanche matin et je remplissais un sac de légumes de saison. Le soir-même, je cuisinais 2 à 3 plats que je pouvais facilement accorder, auxquels je pouvais rapidement ajouter une protéine. J’utilisais ces plats pour mes repas au travail ou un dîner rapide les soirs de semaine.

Je cuisinais délibérément moins que ce dont j’avais besoin la semaine pour laisser de la place pour les déjeuners entre collègues et les soirées restaurant. Et puis certains jours, mon corps veut absolument manger quelque chose en particulier. Qui suis-je pour le lui refuser ?

De plus, je préfère avoir besoin d’aller rapidement au supermarché en milieu de semaine que d’avoir des légumes cuits de 2 semaines au fond du frigo qui attendent que je les remarque.

Pense à tes besoins

J’adore les abonnements pour les légumes, il y en a plein. Cependant, alors que j’y avais accès, je choisissais uniquement le demi-panier plutôt que celui entier.

Pourquoi ? Le panier entier peut être une bonne quantité pour quelqu’un d’autre. Me connaissant, j’aurais eu à jeter des produits chaque semaine ou alors me stresser pour comprendre comment le cuisiner avant que le nouveau panier arrive.

Il y a toujours certaines choses que j’évite d’acheter si je n’en ai pas absolument besoin, comme la salade ou les champignons.

Créativité et recherche

Une fois de temps en temps, malgré mes meilleurs efforts, je finis avec des produits particuliers qui ne rentre pas dans mes recettes habituelles. À ce moment là, je vais sur Pinterest ou Buzzfeed. Je cherche l’inspiration parmi des combinaisons inédites et autres propositions.

Par exemple, saviez-vous que vous pouviez faire du pesto avec les fanes de carottes ?

Parfois, je regarde pour savoir si certaines parties de fruit ou légume sont comestibles ou non. La plupart du temps, ils le sont ! Je fais en sorte d’acheter bio quand je le peux, et je suis assez à l’aise quant à manger des épluchures de fruits et légumes.

Il y a aussi différentes utilisations que vous pouvez ne pas connaître qui peuvent être découvertes en cherchant un peu. J’ai une amie qui nettoie sa maison avec du vinaigre blanc. Elle fait tremper des écorces d’agrumes dedans pour obtenir une odeur naturelle et rafraîchissante sans tous les emballages des produits ménagers.

Économiser de la nourriture

« Super tes idées ! Mais tu n’a pas l’air d’avoir compris que ce que je veux dire par je n’ai pas le temps. Et je ne sais pas cuisiner ! »

Okay. On peut ne pas être exceptionnellement doué dans la cuisine. Par contre, le sandwich salade thon que vous avez acheté au supermarché… vous pouvez définitivement le faire. Cependant, si vous voulez acheter des repas tout faits tout en ayant un meilleur impact environnemental, cherchez à acheter des produits qui ont une date de péremption proche.

Aussi, je suis fan de Too Good To Go, qui me laisse réserver les surplus projetés de restaurants et supermarchés. Par contre, je ne sais jamais vraiment ce que je vais obtenir. C’est le cas la plupart du temps quand j’achète dans un supermarché.  C’est un peu une roulette des courses. Parfois tu obtiens du chocolat et de la sauce vegan à mixer. D’autres jours, tu peux obtenir plus de jambon de dinde que tu ne peux en manger en 1 semaine. Dans ce cas la, donne à ton voisin (à Paris, il y a Geev et HopHopFood)

Inventaire

En parlant de votre frigo, à quelle fréquence vérifiez-vous ce qu’il y a dedans ? Est ce que vous le considérez comme un cimetière de restes et de choses aléatoires dans des tupperware ?

Ma mère essaye de faire des inventaires hebdomadaires pour éviter le gaspillage alimentaire. Elle utilise tout ce qui a besoin d’être mangé immédiatement. Dans son cas, elle a un ménage à nourrir, donc c’est possible (en particulier avec mes 2 frères gigantesques). Étant seule, les rares occasions où mon frigo est plein, je mets mes nouveaux achats au fond.

J’ai également lu, une très bonne astuce récemment. Si vous n’avez pas le temps de faire l’inventaire de ce que vous avez déjà, prenez une photo ! De cette manière, vous n’achèterez pas cette 3ème bouteille de lait, ou les bananes dont vous n’avez pas besoin.